Maxens Verbrugge se fait remarquer à Genk

Verbrugge Maxens, OK-Junior, F, KOSMIC / VORTEX / MG, Ricky Flynn Motorsport, European Championship, GENK, International Race, © KSP Reportages

Bonne nouvelle, tout commence à se mettre en place pour Maxens Verbrugge en ce début de Championnat d’Europe OK-Junior. Grâce au professionnalisme du team RFM, les Kosmic/Vortex sont plus efficaces que jamais et la gestion des conditions climatiques ne laisse rien au hasard. Désormais coaché par Stéphane Daoudi, Maxens a réalisé des performances qui ne sont pas passées inaperçues lors de l’épreuve d’ouverture, mi-mai, à Genk, disputée sous une météo changeante

Très rapide et constant dans le top 3 des essais libres, le jeune pilote des Hauts de France effectuait un superbe chrono à seulement 32 millièmes de son chef de file chez RFM Freddie Slater, le 2e temps de sa série qui le plaçait 8e au général parmi la centaine de participants. Dans des conditions d’adhérence piégeuses, il obtenait ensuite deux magnifiques victoires en manche qualificative dont une avec le meilleur tour en course. Il partait malheureusement en tête-à-queue et devait renoncer dans la 4e, sans avoir réellement commis d’erreur. Relégué en 16e position au départ de la finale alors que le top 5 était envisageable, il perdait du temps lors d’un incident au premier tour et décrochait son spoiler. Maxens continuait à attaquer et signait encore le meilleur temps à deux tours de l’arrivée avant d’abandonner après un accrochage.

« Gagner deux manches en Championnat d’Europe procure une grande satisfaction », décalait son père. « Il ne faut pas oublier que Maxens n’a que 12 ans et que c’est encore un petit gabarit, pas avantagé par sa taille sur le mouillé. Nous sommes admiratifs du travail de Ricky Flynn et de son équipe. Grâce à eux et à son nouveau coach, les progrès sont nets et les nombreux retours que nous avons eus après la course le confirment. Il a été repéré par plusieurs spécialistes comme les expérimentés Rick Dreezen ou Marijn Kremers. Nous sommes très confiants pour les courses à venir ».

Stéphane Daoudi était très satisfait de revenir coacher en karting avec un pilote aussi prometteur : « Maxens est rapide, c’est indiscutable, mais ce que j’apprécie le plus chez lui sont sa capacité à mettre en application ce qu’on lui dit et son engagement personnel très fort. Je suis légèrement déçu qu’il ne se soit pas trouvé en meilleure position pour la finale de Genk, parce qu’il avait une belle carte à jouer. Cela dit, notre collaboration en fait que commencer et son gros potentiel d’évolution me permet d’être optimiste pour la suite de sa carrière ».

Maxens retrouvera la compétition dès la semaine prochaine pour la 2e épreuve européenne à Aunay-les-Bois du 27 au 30 mai 2021.

Français
X