Maxens Verbrugge : un premier mondial en vue à 11 ans

Maxens Verbrugge , OK-Junior, F, KR / IAME / LECONT, VDK RACING SPRL, RGMMC – Champions of the Future, ZUERA, International Race, © KSP Reportages

Champion de France Minime à 9 ans, Maxens Verbrugge s’est ensuite orienté vers l’Italie pour débuter en compétition internationale dans la très réputée catégorie 60 Mini en tant que pilote officiel Parolin Racing Team.

« C’était une expérience très enrichissante au sein d’une équipe d’usine », confiait Maxens. « J’ai beaucoup roulé et j’ai appris à me battre à chaque instant au milieu d’un peloton très agité. Une seconde d’inattention, et on a vite fait de perdre au moins 5 places d’un coup. Il ne faut jamais baisser la garde et donner le maximum du début à la fin. L’ambiance était vraiment très bonne chez Parolin, des professionnels bien organisés et très sympas. »

Déjà parmi les plus jeunes en 60 Mini, Maxens a profité de sa naissance en décembre pour franchir le cap du OK-Junior dès le début 2020, l’année de ses 12 ans. Il a rejoint pour cela le team VDK Racing au volant d’un châssis KR à motorisation IAME. Les premières courses étaient difficiles parmi des pilotes beaucoup plus expérimentés, mais Maxens n’étant pas du genre à se décourager, il évoluait régulièrement en suivant les conseils de son équipe. Sa progression était sensible à la reprise de juillet après une longue période d’inactivité due à l’interruption des compétitions. Il parvenait à se qualifier 4 fois de suite pour les finales en WSK Super Master, WSK Euro Series et Champions of the Future, avec une 16e position sur 36 partants comme meilleur résultat.

L’objectif de Maxens se focalise maintenant sur le Portugal. C’est en effet sur le Kartodromo do Algarve à Portimao que va avoir lieu du 5 au 8 novembre prochains le Championnat du Monde FIA Karting Junior, l’épreuve la plus relevée de la saison. Une semaine plus tôt, Maxens pourra se préparer lors d’une épreuve de la série Champions of the Future, sur le même tracé avec pratiquement les mêmes adversaires. Pratiquement le plus jeune pilote du plateau, il visera à chaque fois de faire partie des 36 finalistes au terme de qualifications rassemblant une centaine des meilleurs espoirs internationaux du karting.

Si la vitesse est un élément important pour réussir en sport automobile, la maîtrise de la gestion des courses permet de faire la différence à ce niveau. L’expérience de Maxens et la maturité acquise au fil des compétitions lui seront utiles pour relever son premier défi mondial à onze ans seulement.

Info Kartcom / © Photo  KSP

Français
X